https://unesea.univ-nantes.fr/medias/photo/signature_1590506846266-png

Le projet Travaux MER-CI vient d’être sélectionné dans le cadre du 2ème appel à projets du programme d’appui au développement de l’enseignement supérieur français en Afrique (ADESFA). Lancé par le Ministère de l’Europe et des Affaires Etrangères, ce programme accompagne les coopérations qui visent à co-structurer, sur le territoire africain, une offre de formation en adéquation avec les besoins des filières professionnelles en Afrique.Dans ce contexte, Travaux MER-CI vise le renforcement des formations pour les Travaux publics, Maritimes et Fluviaux en Côte d’Ivoire.

Concrètement, il s’agira de développer un programme de formation permettant aux étudiants de bénéficier de niveau Master, destiné aux étudiants ingénieurs de l’Institut National Polytechnique Felix Houphouët-Boigny (INP-HB, co-porteur du projet). Cette formation délivrera un double diplôme : le diplôme d’ingénieur de l’Ecole Supérieure des Travaux-Publics de l’INP-HB (ESTP), et le diplôme de Technologie Marine, parcours Travaux Publics Maritimes, de l’Université de Nantes. Les cours, suivis pour la plupart à distance, mèneront à un double diplôme et s’intégreront dans un programme de double-diplomation sur 18 mois, au cours duquel les étudiants auront aussi l’occasion de réaliser un court séjour d’études à Nantes et Saint-Nazaire.
 

Les étudiants suivront ainsi pendant 18 mois une formation hybride composée des cours en présentiel de l’ESTP et des cours à distance du master nantais, produits par l’université numérique des sciences de la mer UN e-SEA.  Leur parcours s’articulera autour de projets individuels collaboratifs, avec la participation des entreprises et laboratoires locaux. Ils seront aussi  accueillis en région des Pays de la Loire, pour un stage de terrain à Nantes et Saint-Nazaire.

L’offre de formation, à la fois opérationnelle et particulièrement adaptée aux problématiques actuelles et locales, s’inscrit dans des enjeux économiques spécifiques de la sous-région.: développement portuaire, lagunaire et fluvial, mais aussi, protection de l’environnement. Ainsi prévoit-elle d’accueillir, dès l’année 2021, 15 étudiants supplémentaires issus des pays frontaliers.

A long terme, l’objectif est aussi de former les académiciens ivoiriens au spécificités de la recherche en travaux maritimes et fluviaux

Franck Schoefs, porteur du projet au nom de l’UFR des Sciences et Techniques de l’université de Nantes


Les partenaires du projet

Signature de la convention de partenariat Université de Nantes - INPHBLe projet TravauxMER-CI sera mis en œuvre avec le soutien du Conseil Régional des Pays de la Loire, de l’Ambassade de France en Côte d’Ivoire et de l’entreprise ligérienne CHARIER GC.

Signature de la convention de partenariat Université de Nantes - INPHB en présence de la vice-présidente de la Région des Pays de la Loire et la conseillère régionale chargée de la coopération internationale